Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Ressources : les ateliers du MEEF

Ressources : les ateliers du MEEF

Atelier Histoire-Géographie

Nouveaux programmes Cycle 3 : une proposition des formateurs de l’INSPE

Séquences Histoire-Géo/EMC tous cycles élaborées par des M2 MEEF 1er degré du site INSPE Mâcon

Vous trouverez dans ce dossier des séquences en lien avec les enseignements d’histoire-géographie, EMC, en cycle 1, 2 et 3.
Outre le plan de séquence, une séance ou une situation d’apprentissage est plus particulièrement développée avec l’ensemble des fiches activités et documents exploités. L’enseignant Pespé a ajouté quelques commentaires en marge de ces dossiers, d’excellente qualité. Les étudiants sont ravis que leurs travaux puissent servir à d’autres enseignants.

Cycle 1

Cycle 2

Cycle 3

Mémoires professsionnels

Atelier journée d'étude " Les classes sans notes "

Journée d’études du 4 mai 2016 :  » Les classes sans notes au collège, un contexte évaluatif plus motivant pour les élèves ? « 

Ces deux documents sont des posters réalisés par des étudiants de M2 MEEF Second degré en 2015-2016 dans le cadre du séminaire d’initiation à la recherche « Pratiques innovantes dans l’évaluation des élèves, le cas des classes sans notes ».
Ils portent sur deux concepts étudiés lors de ce séminaire et mobilisés lors d’une recherche menée à l’ESPE à propos d’expérimentations de classes sans notes dans des collèges de l’Académie de Dijon.
Ils ont été présentés lors de la journée d’études du 4 mai 2016 :  » Les classes sans notes au collège, un contexte évaluatif plus motivant pour les élèves ?  » qui rendait compte à un public d’étudiants, de formateurs, d’enseignants et de chefs d’établissements des premiers résultats de cette recherche.

Poster Auto handicap JE 4 mai 2016 Poster SEP JE 4 mai 2016
Télécharger le poster Télécharger le poster

.

Site d'Auxerre

Les ateliers de pratique culturelle

Ces productions sont le fruit d’un travail avec des étudiants de l’INSPE d’Auxerre, néophytes qui ont durement travaillé pour présenter, en public, des pièces écrites ou arrangées par moi -même , mais aussi des compositions réalisées en atelier de création musicale.
Sans savoir lire la musique, sans même n’avoir jamais ni joué, ni chanté, ces étudiants sont venus dans ses ateliers avec souvent rien de plus que la confiance qu’ils m’ont accordée, leur bonne volonté, leur immense courage et leur foi en une formation faisant sens pour eux. Leur espoir a été récompensé par leur progrès. Dans ces intenses moments de travail, ils se sont appropriés plusieurs formes musicales, plusieurs styles, plusieurs époques, ils ont chanté, joué des boomwhackers, du carillon, des bouteilles, des instruments en récupération, des percussions corporelles, etc. Ils ont écrit et improvisé, se sont confrontés à la problématique de la forme, de l’écriture, de la polytonalité ou de la polyphonie, de la coordination et du réflexe, de l’écoute de soi et des autres, de la coopération et de l’exigence.
Ils monté des diaporamas pour illustrer quelques conférences, bref, ils ont rencontré la culture vécue de l’intérieur et l’immense plaisir de la pratique musicale et vocale.
Ce travail patient et productif a pu s’élaborer grâce au partenariat avec les artistes et les établissement musicaux locaux : conservatoire, écoles, groupes de danseurs spécialisés ainsi que tous les groupes d’instrumentaux engagés avec nous.
Je leur dois mon engagement et ma foi en la formation. Je les en remercie, je les encourage et je suis certaine qu’ils auront à coeur de porter la pratique culturelle dans leur classe.
Plus qu’une vitrine, ces fichiers sont à votre disposition comme une banque d’idées réalisables en classe au premier comme au second degré .
Ces enregistrements sont réalisés avec nos très petits moyens et leur qualité n’est pas digne du label Deutsch grammofon ! J’espère que vous ne nous en voudrez pas trop .

Catherine Douce
Formatrice INSPE d’Auxerre, université de Bourgogne Franche-Comté

Séminaire de composition - La forme est-elle un carcan ?

Chaos à la gare
Travail de superposition « harmonique « de trois couches et de collages pour illustrer, à la manière de Pierre Henry, un paysage sonore au service d’une ambiance de gare. Ce récit nous immerge dans le bruitage et la musique descriptive siècle grâce à ce nouveau matériau musical qu’est le bruitage dès le début du XXème siècle.

Dernier combat ou « Le dur métier de vivre »
Natacha Gennetier – Alexandra Léoni
Cette pièce en analogie avec une forme rondo, propose un cheminement dans les derniers instants de la vie. Le mélange d’extraits sonores de différentes époques et de bruitages illustre tour à tour la question du souvenir, de la souffrance du futur défunt et de ceux qui restent .
Le matériau sonore est résolument figuratif , la construction redondante alternant avec de petites variations nous emmène vers un dessein volontairement macabre.
Ici , La forme est bien au service du récit musical d’une noirceur émouvante.

Maudit Manège
Cette composition évolue de l’inquiétude à l’angoisse dans une construction de deux motifs qui se chevauchent et s’entrelacent pour finir dans un tourbillon qui deviendra obsédant.
Présentation et explication détaillée de l’oeuvre par les étudiantes.

Street Art
Favot . A , Boullicaud .T, Plaine . Ch, Pasdeloup . A et Cardoso . C
C’est sur le ton de la promenade que se construit cette pièce, au service de l’expression citadine d’une déambulation musicale que l’on peut mettre en rapport avec le street art. Forme rondo, modulation abrupte et changements inopinés illustrent assez bien cet Art qui dérange. Le matériau sonore est entièrement synthétique et la recherche de timbres est mise au service de la surprise et de l’instant.

Musique contemporaine - Le paysage sonore

Paysage autour de l’eau

Métallurgie

Atelier industriel

Pierre et le loup

Le « Tricheur à l’as de carreau » Georges De La tour
par le groupe des Master MEEF 2 -1 d’Auxerre
Un riche paysage sonore pour illustrer, à la manière de Pierre Henry ou de Murray Schafer, l’ambiance de la scène de Georges De La Tour.
Les personnages se délivrent petit à petit et le tricheur prend sa véritable place à la fin de la pièce.
Le matériau sonore est entièrement réalisé avec du matériel de récupération. Cet immersion dans la musique contemporaine propose une autre approche de ce tableau daté d’environ 1635.

Partenariat avec les écoles du département

Walt Disney et la morale

Unicef : les droits de l’enfant

Rythmes et danses d’Afrique

Création contemporaine à la maternelle

Musique et handicap

Créer avec la différence (DVD)

Pierre et le loup (production CME-IME Auxerre)

Projets et spectacles culturels étudiants

Les visages de la femme

Les boomwhackers

Pièces en récupération ou récupération de pièces ?

Musique et cirque

Clapping hand

Rythmes et danses d’Afrique

Le thème du voyage dans les Arts

Relecture du tableau de Georges De La Tour: « Le tricheur à l’as de carreau »

par le groupe des Master MEEF 2 -1 d’Auxerre
Un riche paysage sonore pour illustrer, à la manière de Pierre Henry ou de Murray Schafer, l’ambiance de la scène de Georges De La Tour.
Les personnages se délivrent petit à petit et le tricheur prend sa véritable place à la fin de la pièce.
Le matériau sonore est entièrement réalisé avec du matériel de récupération. Cet immersion dans la musique contemporaine propose une autre approche de ce tableau daté d’environ 1635 .

Partenariat Local

Danses et chants de la renaissance (avec Bassa Toscana)

Requiem de Mozart (Extraits : introit et Kyrie) avec l’Ensemble Vocal d’Auxerre

Hommage à Marie-Noel avec l’EVA

Danses et rythmes d’Afrique avec « Dioufalou fondo »

Musique et cirque

Le cirque

Le saltimbanque

Le magicien

Si c’est vraiment bien

Le clown blanc

Quand le comédien…

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:
extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account